JEUX DE SOCIÉTÉ

Sbires : tous les coups sont permis

maxresdefault
Écrit par Nasto

Sbires, un jeu de plateau stratégique et décalé, à mi-chemin entre les séries Game of Thrones et Kaamelott.

Dans la cité médiévale, rien ne va plus. Les seigneurs ne cessent de multiplier les coups fourrés pour parvenir à se distinguer. Seulement voilà, difficile pour eux d’agir en leur nom sous peine de voir leur réputation entachée. C’est donc à leurs serviteurs, également appelés « Sbires« , qu’ils font appel pour réaliser leurs basses besognes. C’est sur ce pitch que repose le jeu de plateau Sbires, savant mélange des séries Game of Thrones et Kaamelott.

sbires

 SBIRES : LE CONCEPT

Sbires est un jeu de cartes au look complètement décalé, dans lequel chacun des joueurs incarne un seigneur féodal prêt à tout pour briller. On pourrait d’ailleurs comparer ce seigneur à n’importe quel candidat lors une élection présidentielle. Quoi que, ça va peut-être me causer quelques ennuis cette histoire…

Enfin bref ! Pour parvenir à ses fins, le seigneur pourra compter sur la dévotion de ses plus fidèles serviteurs : les sbires. En effet, ces sbires ont chacun des capacités leur permettant d’augmenter le prestige de leur seigneur ou bien de faire chuter celui des seigneurs adverses : utiliser le pouvoir de l’Église, faire circuler des rumeurs dans la Taverne du coin, ou bien user de la force en provoquant des duels.

Bien que l’univers du jeu soit déjanté à première vue, il nécessite quand même une bonne dose de stratégie : savoir user de ses cartes au bon moment et contre les bons adversaires sera primordial pour que votre seigneur l’emporte ! Les amateurs de jeux de rôle et autres jeux de cartes devraient s’y retrouver assez naturellement.

UN UNIVERS GRAPHIQUE ATYPIQUE

On ne va pas se mentir : là où Sbires m’a le plus convaincu, c’est sur sa touche artistique. Les illustrations retranscrivent à le perfection un univers à la fois fun mais finalement un peu sombre.

Comme le disent d’ailleurs très bien les porteurs du projet eux-mêmes, derrière la jeune maison d’édition Jocus :

« Nous souhaitions rompre avec le rendu graphique des jeux modernes, trop propres et édulcorés pour retranscrire la personnalité des sbires. Nous nous sommes donc tournés vers des artistes atypiques au style plus prononcé. »

 

Et au vu des résultats, la mission est réussie à la perfection ! Appréciez plutôt :

D’ailleurs, pour ceux que ça intéresse, les deux artistes qui ont travaillé sur les illustrations et l’univers graphique du jeu sont Landry Munoz, artiste peintre bordelais, et Laurent Nicolas, illustrateur qui a notamment contribué au film Les Lascars.

LA CAMPAGNE DE CROWDFUNDING

Pour financer ce beau projet, Vincent Jouanneau et Jean-Pierre Nicolas ont décidé de lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule, au nom de leur toute jeune société Jocus. Au départ, l’objectif était de récolter 12 000 euros pour permettre au jeu d’être fabriqué, mais à l’heure où je vous parle, le projet a récolté plus de 21 000 euros. Cet excédent permet à l’équipe de proposer un jeu d’une meilleure qualité avec notamment des matériaux plus résistants pour les différentes pièces du jeu (pions, cartes, etc.) mais aussi avec l’apparition de toutes nouvelles cartes et même des versions dorées !

ulule

Vous pouvez toujours contribuer à cette jolie aventure en apportant vous-même votre propre contribution, en sachant qu’en donnant un minimum de 34 euros, vous recevrez la boîte complète du jeu lors de sa date de sortie (prévue pour le mois de juillet 2016) et vous aurez l’immense honneur de voir votre nom apparaître dans les règles du jeu… À tout jamais !

Découvrez la campagne Ulule de Sbires

Biographie de l'auteur

Nasto

" I'm not in danger Skyler, I AM the danger. "

2 Commentaires

Répondre à Nasto X