GAMING

ENYO : vos meilleurs amis seront l’anticipation, un crochet et un bouclier

enyo-mobile
Écrit par Nasto

Parmi les jeux mobiles, il y a ceux que l’on oublie aussi vite qu’on les découvre, ceux sur lesquels on s’amuse et puis il y a ceux qui nous marquent, profondément. ENYO fait partie de cette dernière catégorie. 

Je ne sais pas pour vous mais, en ce qui me concerne, je passe régulièrement plusieurs dizaines de minutes voir plusieurs heures à scruter le Store de mon smartphone en quête de nouvelles trouvailles. Alors ça peut être des applications, des livres ou BD numériques mais dans la grande majorité des cas, il s’agit surtout de jeux ! Et c’est précisément après l’une de ses sessions d’exploration que j’ai découvert ENYO, ce jeu qui allait changer ma vision du monde et du jeu vidéo à tout jamais. (j’en rajoute légèrement mais c’est pour vous tenir un tant soit peu en haleine, la base)

enyo

Commençons par les présentations : ENYO est un rogue-like développé par TiNYTOUCHTALES, un studio qui combine les talents de différentes personnalités (illustrateurs et illustratrices, Designer, Sound Designer…)  pour réaliser des jeux souvent situés bien loin des sentiers battus, sur le fond et surtout sur la forme. Je vous invite fortement à aller faire un tour sur leur site pour consulter leurs différentes créations et même à aller jeter un œil à leur portfolio respectif; vous ne serez pas déçu du voyage ! Personnellement, j’avoue avoir eu un gros coup de cœur pour le travail de l’illustratrice Winnie Song qui s’est d’ailleurs occupée de la touche artistique d’ENYO.

Ah oui, j’allais oublier : Le jeu est disponible sur smartphone iOS et Android.

UN GAMEPLAY SIMPLE MAIS EXIGEANT

 

Dans ENYO, vous incarnez la déesse grecque de la guerre qui devra se sortir de dix labyrinthes (chaque niveau en représente un) en quête des trois artefacts légendaires. Bien évidemment, des ennemis se trouveront au travers de votre chemin et vous n’aurez que votre crochet et votre bouclier pour vous défendre.

Vidéo : présentation du gameplay d’ENYO

À chaque début de partie, un niveau quadrillé est généré automatiquement avec, sur certaines des cases, des ennemis ou bien des obstacles de différentes natures (murs, piques, lave…). Votre objectif sera alors d’exterminer tous les ennemis présents dans le labyrinthe mais jamais de manière directe. L’idée étant de jouer avec le décor pour les détruire : pour cela, vous allez devoir vous déplacer stratégiquement afin de les pousser à l’aide de votre bouclier sur les piques qui ornent certains murs ou bien les agripper avec votre crochet pour les ramener vers vous et les faire tomber dans un trou de lave en fusion…. Tellement jouissif !

enyo-creatures

Dans ENYO, chaque créature dispose de ses propres caractéristiques.

Là où la tâche se corse légèrement c’est qu’évidemment, vos ennemis aussi voudront vous faire la peau. Le jeu fonctionne au tour par tour. À chaque fois que vous réalisez une action (déplacement, lancement de crochet, charge au bouclier…), vos ennemis répondent en utilisant la compétence qui leur est propre. Le « guerrier » par exemple ne peut vous attaquer avec sa lance que lorsqu’il se situe sur une case collée à la vôtre, tandis que le « centaure » vous chargera d’autant de cases qu’il le souhaite à partir du moment où vous terminez l’un de vos mouvements sur la même rangée que la sienne. Tous les ennemis qui ne peuvent pas utiliser leur capacité sur vous à la fin de votre tour, se déplacent d’une case en empruntant le chemin le plus court qui mène à vous. Vous l’aurez donc compris : l’anticipation sera votre meilleure alliée si vous voulez vous en sortir vivant.

Une fois que vous serez parvenu à éliminer tous les ennemis du niveau, vous serez conduit automatiquement vers le niveau suivant et ainsi de suite jusqu’au dixième et dernier labyrinthe.

Si vous décidez d’installer ENYO à la fin de cette présentation et que vous avez beaucoup de mal à vous en sortir, un conseil : ne lâchez rien et recommencez quelques parties ! Si le jeu paraît difficile lors de vos premiers essais, c’est tout à fait normal et c’est justement ce qui fait son charme : ENYO nécessite une bonne dose d’apprentissage pour l’apprivoiser. Ne vous précipitez pas avant de vous déplacer ou de charger avec votre bouclier mais, au contraire, envisagez toutes les possibilités et choisissez la plus intéressante. Dès lors que vous aurez atteint ce stade de réflexion, vous verrez à quel point ENYO est un excellent jeu mobile.

PS : le jeu est gratuit dans sa version avec publicité. Mais vous pouvez payer 1,99€ pour soutenir ses créateurs et profiter d’une expérience sans aucune publicité.

Biographie de l'auteur

Nasto

" I'm not in danger Skyler, I AM the danger. "

Laissez un commentaire